Le Jura débat Index du Forum

Le Jura débat
Forum de débats portant sur l'actualite jurassienne, suisse ou internationale.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

sur les minarets
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Jura débat Index du Forum -> Le Jura débat -> Forum d'actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Julien Gunzinger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2009
Messages: 55

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 10:23 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

c'est effarant, cette affaire des minarets est en train de mettre au jour une ligne de fracture abyssale entre les peuples et leurs élites qui toutes, ou presque, tètent le lait d'un réel totalitarisme idéologique. le pire c'est que l'on voit que ce totalitarisme s'est doté d'un bras armé. on pouvait le suspecter déjà avec l'Irlande dont le verdict populaire ne satisaisait par Bruxelles, avec le traité de Lisbonne imposé aux peuples mêmes qui avaient refusé le traité constitutionnel. ce totalitarisme a déjà une forme institutionnelle. Ce qui est énorme c'est que tous les peuples d'Europe s'ils étaient consultés se prononceraient certainement comme la Suisse. le personnel politique de ces peuples doit faire bien gaffe, car en stigmatisant les Suisses ils vont créer une prise de conscience parmi leurs populations. Elles vont prendre conscience que décidément leur représentation est totalement à côté de la plaque.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Déc - 10:23 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 9

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 12:22 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

la Suisse a montré l'exemple en Europe, les peuples ne veulent plus suivre le joueur de flûte idéologique, cela promet une reconfiguration du paysage politique totale dans les années à venir...

voici ce que j'ai trouvé sur le salon beige:

Minarets suisse : échec au terrorisme intellectuel
Sur Europe 1, Jean-Marc Morandini a récolté l'avis des auditeurs. Aucun (c'est-à-dire zéro) n'a désapprouvé le référendum suisse. Ivan Rioufol, invité, enfonce le clou :
  • On entend le désarroi de toute cette pensée unique, de tout ce politiquement correct qui se rend compte qu’il ne représente plus personne
  • Je refuse maintenant de reculer devant ce genre de terrorisme intellectuel
  • Les Suisses nous ont fait comprendre que la population européenne était attachée à son passé et qu’elle refusait le multiculturalisme.
  • Ne méprisez pas les peuples. Vous ne représentez pas une opinion majoritaire
  • Pour vous, [ce résultat] est un scandale  parce que vous voyez que votre monde s’écroule. Les gens ne pensent pas comme vous.
  • Oui, il faut maintenant interdire à l’islam politique d’aller plus loin.
  • [votre] discours ne marche plus. Les gens en ont assez. Ils se rendent compte que cette politique du multiculturalisme, du politiquement correct reprise par l’ensemble des médias et des hommes politiques ne correspond pas au ressenti des gens. Les gens défendent leur identité, leur identité européenne.
  • Il faut que les démocraties européennes osent dire non à l’islam politique, une idéologie d’essence totalitaire. (…) Je juge l’islam à ses fruits.
l


Revenir en haut
domb


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 2

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 12:55 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

bravo   je ne peux qu'applaudir à cette analyse lucide. Ce week-end, le peuple suisse, en majorité, a osé dire que le "roi était nu". Gare à l'avalanche de contagion chez tous ceux qui le pensaient mais avaient peur d'être excommuniés de la communauté humaine

Revenir en haut
Julien Gunzinger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2009
Messages: 55

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 14:34 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

le problème est largement culturel, c'est tout un arrière-plan idéologique qui sort en fait de l'ombre actuellement dans cette coalition indignée des bienpensants. cette idéologie qui a cherché à s'imposer en entonnant partout, sur toutes les ondes, dans tous les médias son le refrain de l'antiracisme, de la nécessaire acception de toutes les différences, de toutes les cultures au motif que tout se vaut. idéologie qui s'adosse aux exhortations à la repentance permanente de l'homme blanc chrétien qui a fait tant de mal à travers les siècles. Dans l'extrait en dessous Renaud camus montre une partie des conséquences que produit cette idéologie ( conséquence qui échappent souvent à ceux qui y communient).

"Ce que je sais en revanche mais avec certitude, au sens plein du terme,une culture vivante ne se serait jamais accommodée du triomphe de l’antiracisme, au sens et dans la consistance qu’il a revêtus parmi nous. Un peuple qui sait ce qu’il est – disons qui connaît ses classiques, pour aller vite- un tel peuple n’accèpte pas de mourir parce qu’on le lui demande, ne consent pas à disparaître pour renaître vidé de lui-même, ne se résigne pas sans résistance à se fondre dans une masse violente, certes, mais officiellement indifférenciée, qui de lui ne conserve un moment que le nom , et ce n’est qu’une humiliation de plus. Un peuple qui sait sa langue, qui connaît sa littérature, qui se souvient de sa civilisation et qui garde en son sein une classe cultivée, des élites ( mais certes pas dans la pitoyable acception que les nouveaux maîtres ont donné à ce mot) un tel peuple ne se laisse pas mener à l’abattoir sans se révolter, ni pousser vers les poubelles de l’histoire en remerciant les éboueurs ; ni même se laisse-t-il expliquer sans broncher qu’il n’est pas un peuple, et qu’il n’en a jamais été ( « et d’abord c’est quoi, pour vous, un peuple ? vous pouvez nous expliquer exactement ce que vous voulez dire par là ? aïe, aïe, aïe)(...)

l’organisation de l’ignorance, l’enseignement de l’oubli, l’ensauvagement scolaire, l’imbécilisation cathodique étaient absolument indispensable, une condition préalable sie qua non, à l’instauration de la société antiraciste telle que nous la voyons prospérer tristement sous nos yeux.L’abêtissement, l’ensauvagement était nécessaire à l’instauration de la société antiraciste.

Entre culture nationale et société antiraciste, il y avait certes incompatibilité radicale – assez souligné je pense, à titre emblématique, par le renversement de sens que subit d’un pôle à l’autre un mot comme disrcimination : lequel, dans le langage de la culture, désigne la plus grande des vertus intellectuelles, l’exercice même de l’intelligence, la qualité par excellence de la pensée ; et dans celui de l’antiracisme le premier d’entre les péchés.(...)

Une population composite ne peut avoir aucune culture en commun, puisque la culture c’est avant tout la voix des morts, leur présence cératrice et qu’une telle société n’a pas de morts, sauf ceux qu’engendrent au jour le jour ses affrontements, des morts neufs sans portée culturelle, elle n’a donc d’autres ressources que d’appeler cutlure(…) tout et surtout n’importe quoi notamment le divertissement qui suinte de sa télévision(…)"
" le communisme du XXIe siècle."


Revenir en haut
Bebel


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 21

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 15:20 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

je ne vois pas quelle est l'idéologie terrifiante de ceux qui se sont opposés à cette initiative et continuent de penser que la Suisse s'est déshonorée, qu'elle a failli à ses engagements, notamment à l'égard de la convention européenne des droits de l'homme.

Revenir en haut
Highlander


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 2
Localisation: Austrasie

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 22:22 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

Bebel a écrit:

je ne vois pas quelle est l'idéologie terrifiante de ceux qui se sont opposés à cette initiative et continuent de penser que la Suisse s'est déshonorée, qu'elle a failli à ses engagements, notamment à l'égard de la convention européenne des droits de l'homme.

Les Suisses ont fait preuve de lucidité. C'est notamment ce qui manque à une majorité de français... Mais comme je l'ai écrit souvent, la brutalité du réveil sera à la mesure de l'incrédulité de chacun...


_________________
Dieu donne à la franchise, à la fidélité, à la droiture, un accent qui ne peut être ni contrefait, ni méconnu. Josepf de Maistre


Revenir en haut
Julien Gunzinger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2009
Messages: 55

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 22:57 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

bebel a écrit:
je ne vois pas quelle est l'idéologie terrifiante de ceux qui se sont opposés à cette initiative et continuent de penser que la Suisse s'est déshonorée, qu'elle a failli à ses engagements, notamment à l'égard de la convention européenne des droits de l'homme.




disons qu'à mes yeux, ce que ne parvient pas à comprendre cette idéologie qui veut que toutess les orientations métaphysiques se valent, toutes les cultures se valent, c'est qu'aucun peuple n'a jamais vécu avec ce genre de principe...un peuple doit avoir une identité propre forgée par son histoire, les choix posés par les ancêtres... suffisamment conscient de celle-ci il peut alors tolérer sur son sol un certain nombre de personnes qui ne partagent pas les mêmes principes, les mêmes valeurs... l'idéologie du métissage n'est qu'une déclinaison de l'idéologue libérale selon laquelle un Etat n'a pas à défendre une conception du Bien ( d'inspiration religieuse ou métaphysique), elle prétend qu'il faut organiser la reléguation dans la sphère privée de toutes les valeurs transcendantes qui ont forgé l'âme d'un peuple à travers son histoire. Au nom de la sacro-sainte non-discrimination l'espace publique doit être expurgé de toute idée de Bien... c'est là le vice fondamentale de cette idéologie, car au nom de la liquidation de toute idée de Bien ( qui n'est selon elle que du domaine privé) elle en réintroduit un subrepticement par la fenêtre: un ordre social bon c'est celui qui n'est pas chapeauté par une idée du Bien adossée à une vérité. Il faut légitimer toutes les revendications privées, conférer à tous les mêmes droits. C'est un programme idéologique qui a désormais une réelle force opératoire ( il faut procéder à une refonte de tout le réel: comme certains individus aiment d'autres individus du même sexe on dira que l'identité sexuelle est un choix, qu'on ne saurait privilégier un choix à un autre et qu'en conséquence c'est discriminatoire que certains puissent avoir des enfants et d'autres pas, comme certains considèrent que l'enfant qu'ils attendent ne vient pas au bon moment on va dire qu'un enfant dans le ventre de sa mère n'est pas un enfant, comme certains veulent pratiquer leur religion comme bon leur semble on va dire qu'un pays comme la Suisse n'a pas des racines chrétiennes à privilégier). mais les peuples eux savent à qui ils doivent d'être ce qu'ils sont. sans peut-être le concevoir parfaitement, ils savent que tout ne se vaut pas, que cette destruction de toute idée de bien commun, la confiscation du droit par le juridisme mène à l'extension partout des incivilités, que la disparition de toute horizon culturel, métaphysique commun rend les membres d'un tel peuple sans aucune ressource, les mène à devenir de dociles victimes des campagnes de publicités orchestrés par les réducteurs de tête. a un moment, peut-être sur un sujet latéral ( comme cette initiative), il dit alors non au programme de mise en bouillie des peuples dont les classes populaires et moyennes sont les premières victimes. voilà ce que ne comprennent pas nos champions de la tolérance. voilà où se situe désormais pour moi le clivage fondamental. entre les partisans du programme intégral de l'idéologie libérale ( du métissage, de l'antiracisme, de la tolérance etc. ce ne sont que les têtes différentes de l'hydre) et ceux qui se revendiquent d'un héritage, ceux qui reconnaissent qu'il y a des normes fondatrices ( on peut les rattacher à une tradition religieuses si l'on est chrétien ou à la loi naturelle si l'on croit à la philosophie réaliste hérités des Grecs, ou à des montages symboliques si l'on est lacanien-kantien), des repères symboliques et naturels incontournables qui méritent d'être privilégiés, qui légitiment une certaine discrimination...


Revenir en haut
Julien Gunzinger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2009
Messages: 55

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 23:09 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

Une caricature qui illustre en partie cela et qui nous vient du blog: http://absleblog.blogspot.com/



Revenir en haut
Bebel


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 21

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 23:26 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

Citation:
Les Suisses ont fait preuve de lucidité. C'est notamment ce qui manque à une majorité de français... Mais comme je l'ai écrit souvent, la brutalité du réveil sera à la mesure de l'incrédulité de chacun...


Nul doute qu'en France un tel objet passerait la rampe, mais c'est que la France a un passé colonial que n'a pas la Suisse, avec des immigrés en plus grand nombre, qui conservent une certaine hostilité à l'égard de la France en raison de la guerre d'Algérie,  bref c'est un tout autre contexte qui crée des problèmes d'intégration. La réponse que Julien Gunzinger a faite sombre, elle, dans les amalgames...Vous voyez des enjeux à cette votation qui n'y sont pas...Peut-être que d'autres les ont vus également, c'est là tout le drame, ne pas traiter un objet pour ce qu'il est, et c'est malheureusement les musulmans qui en font les frais...


Revenir en haut
domb


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 2

MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 12:18 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

Après la déferlante de culpabilisation arrivent les prisesde conscience. La démocratie directe est menacée par l'idéplogie abstraite et totalitaire des "droitsdel'homme" abstraits.La bataille qui s'annonce, pour résister aux anti-démocrates sera capitale. Laughing

Revenir en haut
Jean


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 9

MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 14:15 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

les droits de l'homme abstrait, comme vous les appeler cher Domb, c'est la réduction de l'homme à une pure liberté et surtout la soumission de nos sociétés à ce seul principe. Comme si la société n'avait pas à prendre en charge cette liberté, à l'éduquer, la former, lui donner un contenu positif et pas seulement négatif comme le font nos éducateurs modernes, qui veulent faire croire que le comble de la sagesse c'est de reconnaître que tous les choix sont légitimes, tous les choix se valent. Une société qui aurait pour seule boussole ce relativisme va droit à la décomposition. Or les droits de l'homme abstrait comme horizon moral ultime mène tout droit à cela. C'est sur cette pente que veulent entraîner les peuples tous les donneurs de leçon qui s'époumonent, de l'étranger, à montrer du doigt la Suisse, ou, dans notre pays, à hurler leur honte d'être Suisse ( comme on ne cesse de le lire ces jours dans les courriers de lecteur du QJ). Cette pente mène tout droit au totalitarisme. les totalitarismes ont toujours eu besoin des idiots utiles, on peut dire qu'actuellement c'est par bataillon que la presse officielle cherche à recruter. 

voici les propos que tient un des grands inspirateurs de ce totalitarisme:

 "(...) La limite démocratique est à mes yeux franchie. Je suis pour une démocratie directe "encadrée" par une Constitution qui ne permette pas de voter sur n'importe quoi. Une votation comme celle des minarets, qui cible une communauté en particulier, restera une tache noire sur la réputation de la Confédération. Pour l'effacer, les Suisses n'ont qu'une solution: se mobiliser et revoter (...)
Les Suisses ont voté comme le feraient sans doute une bonne partie des Européens : avec l'angoisse vis-à-vis de l'islam rivée au corps, avec en tête les images des attentats-suicides au Pakistan et en Afghanistan (...) C'est toute la difficulté de l'islam, dont la réalité est aujourd'hui défigurée par des petits groupes extrémistes ultra-violents. Mais cela n'excuse rien car, pardonnez-moi, la Suisse nous a dans l'histoire habitués à ce genre d'attitude. Je pense évidemment à la Seconde Guerre mondiale. La Suisse n'a alors eu aucun problème à sacrifier ceux qui butaient contre ses frontières et demandaient l'asile. Le problème helvétique, c'est cet égoïsme des riches (...)
La priorité de l'élite politique suisse hostile à ce vote doit être de remobiliser la population en vue d'un nouveau référendum. Ce sera dur, et alors? Capituler devant cette angoisse populaire serait une défaite pour tous les démocrates. Le moment est venu d'un grand débat en Suisse sur le sujet de l'immigration. La Suisse ne doit pas se laisser ligoter par cette décision populaire jusqu'à la fin des temps.
Cette interdiction des minarets, indigne à mes yeux, ne peut pas être ignorée par l'Union (...) On ne peut pas continuer les relations bilatérales comme si de rien n'était. Le Parlement européen, doté de nouvelles compétences par le Traité de Lisbonne, devrait d'ailleurs très vite interroger à ce sujet la nouvelle haut représentante de l'UE pour les Affaires étrangères (...)"


vous aurez peut-être reconnu le pédophile repenti Dany le rouge...


Revenir en haut
Dominique


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 08:32 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

Un dessin vaut 1000 discours :

 


Revenir en haut
Dominique


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 08:33 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant



Revenir en haut
rhadamanthe


Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2009
Messages: 6

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 14:12 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

Je trouve bien triste de se contenter du dessin posté par Dominique pour illustrer la votation du week-end dernier. Si mes concitoyens se sont prononcés en faveur d’une initiative clairement discriminatoire avec pour arguments « qu’après tout, nous ne pouvons pas construire d’église en Egypte ou en Iran » avec des « si eux le font, faisons la même chose » et encore « après tout, ils sont intolérants, soyons donc intolérants à notre tour », alors les voilà réduits à une pauvreté intellectuelle bien préoccupante. Car comment justifier une telle décision par la seule loi du Talion ?
 

Comme quoi, nous suisses semblons avoir les mêmes valeurs que ceux qui interdisent les églises en terre islamiste… Evil or Very Mad
 

Le train de la mondialisation des idées est donc bien en marche, et poussé à bras nus par ceux qui la combattent… Sad


Revenir en haut
Dominique


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 14:27 (2009)    Sujet du message: sur les minarets Répondre en citant

Cher rhadamanthe,

Je ne voulais pas dire cela, soyez-en rassuré. J'ai mis ce dessin pour insister sur le fait que les musulmans nous demandent un droit q'eux-même ne donnent pas; rien de plus.
Enfin, si nous ne voulons pas devenir musulmans d'ici une génération avec la sharia pour loi, nous ne devons pas tout permettre, au moins dans les pays européens de religion et culture chrétienne.
Il est vrai que comme les chrétiens diminuent ou ont honte de leur religion, la porte est ouverte.
La laïcité ne résoudra pas le problème, au contraire.

Tout cela est d'abord notre faute à nous tous européens. Ce n'est pas un problème Suisse, c'est un problème de civilisation. Je suis français et me sens aussi concerné que les Suisses.
Le mal n'est pas chez les arabes, les hommes que j'apprécie en tant que tel, mais dans une religion dominante et expansioniste.

Regardez cela :
Jusqu'où la France doit-elle céder...???
À VOIR JUSQU'AU BOUT...!


Ils sont entrain d’envahir le monde… avec le consentement des chefs d’états…!!!


http://www.dailymotion.com/swf/xb3s0j


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:29 (2017)    Sujet du message: sur les minarets

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Jura débat Index du Forum -> Le Jura débat -> Forum d'actualité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com