Le Jura débat Index du Forum

Le Jura débat
Forum de débats portant sur l'actualite jurassienne, suisse ou internationale.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le cas Pie XII un exemple de désinformation médiatique intégral.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Jura débat Index du Forum -> Le Jura débat -> Forum d'actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Julien Gunzinger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2009
Messages: 55

MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 22:53 (2010)    Sujet du message: Le cas Pie XII un exemple de désinformation médiatique intégral. Répondre en citant

la cabale anti-Pie XII se poursuit. Le numéro de Marianne de cette semaine consacre tout un dossier au "silence  coupable" de Pie XII, dans la presse quotidienne jurassienne monsieur Chapatte s'est fendu d'un éditorial sur la question. Tout en ne donnant l'air de rester neutre il y accrédite l'idée qu'il y a polémique, controverse. Ces termes permettent de ne prendre aucune position et donc d’esquiver toute réfutation. C'est une rhtéorique d’eunuque, précisément celle dont abusent nos éditorialistes au sujet de Pie XII. Ils pourraient dire, « le pape Pie XII a commis telles ou telles choses condamnables », ou « Pie XII n’a pas jugé bon de faire telle chose indispensable » . Mais parler ainsi, avec cette netteté ( comme je l'ai fait ici ), demande de connaître son sujet et peut vous valoir d’être contesté sur le fond. On comprend pourquoi nos éditorialistes ne veulent pas occuper ce terrain là. Ils préfèrent se réfugier dans le prétendument neutre, dans le descriptif. La preuve que Pie XII est controversé, que son élévation au rang de vénérable est sujet à polémique c’est que nous l’affirmons, et que cette affirmation est reprise en boucle.
C’est ainsi que va la propagande moderne : cent bouches folles, répétant toutes la même chose, font l’actualité. Elles n’apportent rien, aucun élément pour attester que ce qu’elles disent est vrai si ce n’est qu’elles le disent.
des courriers de lecteur dans plusieurs journaux reprennent les accusations les plus gratuites ventilées par le film abject de Costa Gavras, Amen, ou le livre de Cornwell "le pape et Hitler". récemment une personne qui l'invoquait a écrit dans un courrier de lecteur "« son prédécesseur (Pie XI) s’était pourtant montré plus courageux en rédigeant Mit Brennender Sorge(…) » Or l'un des principaux auteurs de cette encyclique n'est autre qu'un certain Mrg Eugenio Pacelli, plus connu sous le nom de, je vous le donne dans le mille, Pie XII… (même  Cornwell en page p.228 mentionne que Pacelli a collaboré à cette encyclique. Il ne peut tout simplement pas l’ignorer, même si ça ne va pas exactement dans le sens de son réquisitoire)
Bref dans cette affaire l'insupportable instrumentalisation idéologique que fait la presse dominante de Pie XII pour attaquer Benoît XVI
(Car c'est naturellement lui qui est visée. Dans Marinanne l'ineffable henri Tincq, qui n'a pas hésité par le passé à inventer purement et simplement des déclarations pontificales,  s'en prend directement à Benoît XVI. L'essentiel de l'opération consistant à marteler que Benoît XVI est décidément en rupture avec le catho de base, totalement conservateur,récactionnaire. bref toutes les techniques de terrorisme intellectuel y passent), au mépris de la vérité historique, est vraiment édifiante sur l'état de la presse, de l'idéologie qui la domine, de son indifférence totale à la vérité et des résultats que ce conditionnement opère.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 22:53 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bebel


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 21

MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 23:53 (2010)    Sujet du message: Le cas Pie XII un exemple de désinformation médiatique intégral. Répondre en citant

Et nous revoilà dans le complot!!! Ce pape n'a pas convaincu ses contemporains, c'est le moins que l'on puisse dire. On le fait vénérable. Y a de quoi en effet être surpris. Maintenant qu' à côté de cela l'Eglise catholique actuelle, en la personne du pape, semble vouloir engager un retour avant Vatican II, c'est également un constat aisé à faire ( pourquoi donc avoir cédé sur la question de la liturgie, en attendant peut-être pire sur des questions doctrinales) ce qui crée un climat de suspicion généralisée, qui, je vous l'accorde, se permet de prêter des intentions délirantes au pape actuel comme à Pie XII ( antisémitisme...??)

Revenir en haut
Jean


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 9

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 13:19 (2010)    Sujet du message: Le cas Pie XII un exemple de désinformation médiatique intégral. Répondre en citant

Cher bebel, je crois bien qu'en la circonstance vous soyez en effet totalement manipulé. Quant à la question de la liturgie, savez-vous que Pie V en promulguant le missel tridentin par la bulle quo primium du 14 juillet 1570 avait accordé un privilège perpétuel selon lequel aucun prêtre ne pourrait jamais être empêché d’être fidèle à ce rite pour célébrer la messe? Comme quoi il est certaines vérités qui méritent en effet d'être connues et il est totalement illusoire d'attendre des médias qu'ils nous en informent. En terme de vérité, ce que les médias rapportent est totalement insuffisant, partial, partiel, orienté. S'en contenter c'est consentir de vivre estropié. Ce qui est énorme c'est de constater que nombreux sont ceux qui, sur la base de ce lavage de cerveau, se permettent toutes sortes de jugements péremptoires, stigmatisants.

Revenir en haut
Julien Gunzinger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2009
Messages: 55

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 21:19 (2010)    Sujet du message: Le cas Pie XII un exemple de désinformation médiatique intégral. Répondre en citant

Citation:
Et nous revoilà dans le complot!!! Ce pape n'a pas convaincu ses contemporains, c'est le moins que l'on puisse dire.


en êtes-vous aussi sûr que cela cher bebel? je vais être rébarbatif en vous démontrant tout le contraire, mais je crois que cette affaire est exemplaire. Tout est tellement biaisé, le procès idéologique pue à deux milles années lumière d'ici, mais encore faut-il avoir mené quelques recherches, ne pas se contenter du prêchi-prechâ de la messe quotidienne, comme aimait à appeler Hegel la presse de son époque. Voici les faits:

- En 44, au lendemain de la libération de Rome, l’aumônier de la cinquième armée américaine témoigne « sans l’assistance apportée aux juifs par le Vatican et les autoritées ecclésiastiques de Rome, des centaines de réfugiés et des milliers de réfugiés juifs auraient péri »

- en 46, le congrès juif mondial « au nom de toute la communauté juive, exprime une fois de plus sa profonde gratitude pour la main protectrice tendue par sa sainteté aux Juifs persécutés pendant ces temps terriblement éprouvants », il offre 20000 dollars AU Vatican « en reconnaissance de l’œuvre du St Siège sauvant les juifs de la persécution fasciste et natie ».

- Le pape reçoit en 46, 78 juifs rescapés de la déportation, parmi eux Moshes Sharett, futur premier ministre d’Israël. « je lui dis, que mon premier devoir était de le remercier et, en lui, l’Eglise catholique, au nom de la communauté juive, pour tout ce qu’elle avait fait en différentes contrées pour secourir les Juifs. », le sénateur Lévi fait lui don d’un palais au Vatican qui abrite actuellement la nonciature apostolique à Rome.

- En 1955 l’union des commuantés juives d’Italie proclame le 17 avril jour de gratitude pour l’assistance du pape pendant la guerre. Le 26 mai de la même année, 94 musiciens juifs, originaires de 14 pays, exécutent la Neuvième symphonie de beethoven, à Rome, sous la direction de Paul Kletzki « en reconnaissance de l’œuvre humanitaire grandiose accomplie par sa Sainteté pour sauver un grand nombre de juifs pendant la seconde guerre mondiale ».
- le Rabbin Elio Toaff, qui accueillera Jean Paul II à la synagogue de Rome en 1986 proclame que « les juifs se souviendront toujours de ce que l’Eglise a fait pour eux, sur l’ordre du pape, au moment des persécutions raciales. »

- L’écrivain juif Pinchas lapide, consul d’Israël à Milan du vivant de Pie XII témoigne dans le monde du 13 décembre 1963 ( année de la sortie du Vicaire de Hochhuth) « au lendemain de la libération de Romme, j’ai appartenu à une délégation de soldats de la brigade juive de Palestine qui a été reçue par le pape et qui lui a transmis la gartitude de l’agence juive, qui était l’organisme dirigeant du mouvement sioniste mondial. Pour ce qu’il avait fait en faveur des juifs.(…) Le pape personnellement, le St Siège, les nonces et toute l’Eglise catholique ont sauvé de 150000 à 40000 juifs d’une mort certaine. Lorsque j’ai été reçu à Venise par Mrg Roncalli, qui allait devenir Jean XXIII, et que je lui exprimai la reconnaissance de mon pays pour son action en faveur des juifs, il m’interrompit à plusieurs reprises pour me rappeler qu’il avait chaque fois agi sur ordre précis de Pie XII »( le monde, 13 décembre 1963)

- Quelques années il révisera ses chiffres é la hausse dans une longue étude sur les rapports entre judaïsme et l’Eglise « L’Eglise catholique, sous le pontificat de Pie XII, fut l’instrument qui sauva au moins 700000 mais probalablement jusqu’à 800000 juifs d’une mort certaine de la part des nazis » »( Pinchas Lapide, Rome et les juifs, 1967)

voilà pour les contemporains. reste le volet idéologique et la question de fond. Pourquoi cet acharnement sur Pie XII? je crois que c'est le co-scénariste du film Amen de Cosat gavras ( adapatation du Vicaire de Hochhut) qui donne la meilleure réponse, il affirma lors de la campagne de promotion « c'est un film qui dit qu’hier c’est aujourd’hui, et qu’aucune autorité n’a autorité sur notre conscience »(Lire février 2002), ce qui est donc visé c’est l’autorité de l’Eglise, c'est elle qui fait horreur au monde moderne, enfin aux bobos qui domine le monde culturel et médiatique.


Revenir en haut
Dominique


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 16:28 (2010)    Sujet du message: Le cas Pie XII un exemple de désinformation médiatique intégral. Répondre en citant

La CONDAMNATION du nazisme et du communisme par Pie XI, et Pie XII
L'encyclique "Mit Brennender Sorge" ( approx. "avec beaucoup de souci", 1937 ) sur le nazisme et "Summi Pontificatus" ( 1939 ) sur l'égalité des races.

On n'en parle pas plus que de l'action du clergé allemand contre le nazisme ( rappelons que le terme est l'abréviation de "National-Socialisme" ).
Pas plus qu'on ne parle d'ailleurs d'autres génocides, tel celui des tziganes...

Sur la protection des Juifs par l'Église pendant la dernière guerre on ne peut citer qu'un fait : la conversion après la guerre du grand rabbin de Rome qui se fit baptiser sous le nom d'Eugénio, prénom de Pie XII.

Pour le reste il est presque vain d'essayer aujourd'hui de contrer une propagande si massive.
Voir l'affaire du carmel d'Auschwitz...

L'encyclique "Divini Redemptoris" ( 1937 ) sur le communisme, et plus précisément sur l'horreur du stalinisme.
Mais le "goulag" n'est tout au plus qu'une erreur suivant la propagande officielle occidentale. Il est à peine besoin d'en parler, c'est même plutôt gênant pour tous les anciens camarades de combat du doux Joseph Staline, ex "père des peuples".

Source : Ictus 3


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:23 (2017)    Sujet du message: Le cas Pie XII un exemple de désinformation médiatique intégral.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Jura débat Index du Forum -> Le Jura débat -> Forum d'actualité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com